Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

À savoir avant un voyage au pays des kangourous

Publié le 3 avril 2015 par Julien de Location-Francophone

Même s’il faut compter plusieurs heures de vol pour rejoindre l’Australie, le voyage à destination de ce bout du monde en vaut vraiment la peine. Disposant d’une grande richesse et d’une grande variété de paysages, le pays rassemble tant de choses à faire découvrir aux voyageurs qui s’y aventurent. Ceux qui sont réellement tombés sous les charmes de l’Australie choisiront même de s’y installer. Que ce soit pour un séjour de vacances ou pour une expatriation, voici quelques informations qui pourront vous être utiles avant de partir pour l’Australie.

Voyage au pays des kangourous en Australie

Voyage au pays des kangourous en Australie

Les formalités administratives

Chaque personne souhaitant voyager en Australie doit disposer d’un passeport valide pendant la durée de son séjour. Les enfants et bébés doivent également posséder leur propre passeport pour pouvoir obtenir un visa d’entrée sur le territoire australien, qu’ils soient accompagnés de leurs parents ou non.

Différents types de visa sont à la disposition de ceux qui souhaitent partir à la rencontre de l’Australie. Ils dépendent essentiellement du motif de l’arrivée au pays.

Le plus classique d’entre eux est celui qui est dédié au tourisme : l’ETA. Il s’agit d’un simple formulaire électronique à obtenir auprès de l’agence organisatrice du voyage. Le eVisitor offre également les mêmes avantages que l’ETA, mais qui requiert des démarches beaucoup plus complexes.

Il y a aussi le Working Holidays Visa ou le Visa Vacances Travail qui est le plus prisé des jeunes de moins de 30 ans, car il permet de faire du tourisme et de travailler en même temps pour une durée de 12 mois. Et enfin, le visa étudiant et le Visitor Visa répondent essentiellement à des demandes beaucoup plus précises concernant les séjours de longue durée ou d’études en Australie.

À éviter en Australie

Fumer dans les lieux publics est interdit en Australie, alors il faut faire attention pour éviter les mauvaises surprises. Il est également interdit de se baigner en dehors des zones délimitées par les drapeaux rouges et jaunes, elles ne sont pas protégées par des filets antirequins et antiméduses.

Concernant justement les animaux, l’Australie en abrite plusieurs de différentes espèces. Ils sont considérés comme des patrimoines du pays, alors chaque voyageur est invité à les respecter durant son voyage. Il faut se contenter de tout simplement les observer, il ne faut pas les nourrir.

Il faut également se renseigner ou le mieux être accompagné d’un guide pour visiter les parcs nationaux ou les endroits reculés de l’Outback australien, car la plupart du temps, ils abritent des espèces assez dangereuses pour les humains. S’y aventurer seul n’est pas une bonne idée.

Le climat australien

Le climat d’un pays tient une importante place aux yeux des voyageurs. Il joue un grand rôle dans leur séjour. Le climat de l’Australie dispose d’une grande variété. Cela dépend des différentes régions. Cependant, la majorité du pays est semi-aride, voire même désertique.

Dans la partie nord de l’Australie, le climat est tropical alternant une saison humide et une saison sèche et dont les écarts de températures sont minimes entre les deux. On peut avoir une moyenne de 22 °C l’hiver et aux environs de 30 °C en été. L’intérieur du pays est désertique. Son climat reste donc très chaud et sec le jour et les températures baissent pour donner des nuits fraîches.

L’hiver, il fait très froid dans le sud, et plus particulièrement dans les montagnes et en Tasmanie. Ainsi, en matière de climat, l’Australie est accessible toute l’année. Cela dépend de la région que l’on souhaite visiter. Pour informations, de décembre au mois de février, il est préférable de partir pour le Sud australien. De juin à août, il est plus conseillé de partir pour le nord et le centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.