Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Focus sur l’histoire des prénoms dans les expressions françaises

Publié le 18 septembre 2019 par Julien de Location-Francophone

La langue française trouve un malin plaisir à emprunter quelques prénoms pour former ses belles expressions que nous utilisons tous les jours. Mais connaissez-vous l’histoire de ces prénoms dans les expressions françaises ? « À la tienne, Étienne », « avoir un Jules »…, nous vous proposons donc de découvrir l’histoire de quelques-unes de ces expressions de la langue française.

« Pleurer comme une Madeleine »

Signifiant « être inconsolable », cette formule fait partie des expressions populaires françaises. Le mot « madeleine » ne désigne pas ce petit gâteau tant apprécié par Marcel Proust. Il fait référence au personnage de l’Évangile, Marie-Madeleine.

Parmi les prénoms dans les expressions françaises, on retrouve Madeleine

Parmi les prénoms dans les expressions françaises, on retrouve Madeleine

« Après la crucifixion de Jésus, cette dernière, prise de remords au sujet de la vie dissolue qu’elle avait menée auparavant, se serait agenouillée au pied de la croix et aurait versé des torrents de larmes tout en confessant ses péchés », souligne Philippe Gaillard dans l’un de ses ouvrages. Notons qu’au 13e siècle, une personne qui « fait la madeleine » prétend avoir des remords.

« Coiffer Sainte-Catherine »

Parmi les prénoms dans les expressions françaises, nous retenons le jeu de mots « coiffer Sainte-Catherine ». Cette expression désigne une femme toujours célibataire à l’âge de 25 ans d’après Georges Planelles dans son ouvrage « 1001 expressions préférées des Français ». Toujours selon Planelles, Sainte Catherine était une jeune pieuse vierge décapitée au 4e siècle.

Au 16e siècle, cette expression désignait les jeunes filles vierges et célibataires qui honoraient leur sainte patronne chaque année, le 25 novembre.

« Avoir un Jules » 

Avoir un Jules, une expression souvent utilisée en France

Avoir un Jules, une expression souvent utilisée en France

Jules trouve aussi sa place parmi les prénoms dans les expressions françaises. Cette expression connue des locuteurs francophones semble pourtant loin d’être innocente. Dans son ouvrage Du couvent au bordel, Claudine Brécourt-Villars explique que l’appellation « Julot » désigne un proxénète.

« En voiture Simone », « faire son Joseph », « faire le Jacques »…, d’autres expressions françaises utilisent nos prénoms pour donner naissance à des jeux de mots tantôt amusants, tantôt déplaisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.