Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

5 pléonasmes en français à retirer d’urgence de notre vocabulaire !

Publié le 20 septembre 2016 par Julien de Location-Francophone

La langue française ne fait effectivement pas exception lorsque l’on parle de pléonasme. Rappelons que le pléonasme se définit comme une expression répétant la même idée. Une manière de s’exprimer malheureusement très fréquente notamment dans le langage familier. Découvrez et retirez dès maintenant ces 5 pléonasmes en français qui sont quasiment inutiles.

Pléonasmes en français

Pléonasmes en français

Des pléonasmes en français à retirer au jour d’aujourd’hui !

En tête de liste dans la catégorie des pléonasmes en français, l’expression « au jour d’aujourd’hui ». Cette expression répète trois fois la même chose ! En effet, en latin, le mot « Hui » (hoc die) signifie déjà « en ce jour ». Du coup, ça donne « en ce jour du jour de ce jour ».

Discutons-en sur un forum de discussion

Pourquoi insister sur le « de discussion » sachant qu’un forum n’a quasiment jamais été silencieux ? Sachez que le mot forum, issu du latin, signifie déjà le rassemblement des citoyens. Un rassemblement visant à débattre de nombreux sujets sociaux. Inutile donc de se rendre sur un forum si c’est pour y rester muet !

Faisons d’abord le tri sélectif

Mais trier ne signifie-t-il pas déjà faire une sélection ? C’est malheureusement l’un des nombreux pléonasmes en français qui revient souvent dans la bouche des francophones. On croirait entendre que l’on se rend au bord de la mer afin de « nager dans l’eau ».

Les pléonasmes dans la langue française

Les pléonasmes dans la langue française

Et si on proposait un don gratuit ?

La combinaison des mots de la langue française nous laisse décidément perplexes ! Jusqu’à ce jour, nous n’avons encore jamais entendu parler d’un don payant. À moins que l’on se réfère à l’histoire, lorsque les dons, récoltés par le clergé, étaient destinés à subvenir aux besoins du Gouvernement.

Donc, si on fait un bref résumé

Si l’on devait faire un bref résumé des pléonasmes en français, que resterait-il ? Un résumé ne signifie-t-il pas déjà à lui tout seul réduire un texte à l’essentiel ? Et si l’on ajoute « bref », que restera-t-il ?

10 commentaires sur “5 pléonasmes en français à retirer d’urgence de notre vocabulaire !

  • Frédéric
    le 23 septembre 2016

    En Belgique, le comble du pléonasme c’est parler de «primitif Flamand» 😉

    Répondre
  • Margarita
    le 11 juillet 2017

    En me préparant pour le DALF et le DALF, j’apprenais à écrire des comptes rendus et des brefs résumés, alors le bref résumé, n’est-il pas un type de texte? Je suis étrangère et peux me tromper

    Répondre
    • Bonjour Margarita,

      Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour votre commentaire.
      Un bref résumé est considéré comme un pléonasme, car un résumé est par définition court. Cependant, on peut par exemple stipuler le nombre de mots que contiendra le résumé demandé, par exemple : un résumé de 300 mots.
      Bien sûr, l’expression peut tout de même être utilisée pour notifier que l’on souhaite un texte court, mais cela restera un pléonasme.
      En espérant vous avoir éclairé, je vous souhaite une agréable journée.

      Bien cordialement,

      Julien de Location-Francophone

      Répondre
  • Denis Delas
    le 10 décembre 2017

    Bonjour Julien, bonjour aux membres du site et au « Forum de discussion » (ahah ! =pléonasme glissé subrepticement ici !)…donc : Merci pour cet article à propos des pléonasmes (actuels, car il en existe sans doute d’autres selon les époques -ou les ‘modes’ de langages-). Ceci renvoie indirectement aux « lapalissades » ( ou vérités de La Palice – voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapalissade) Extrait : « Aujourd’hui, on retrouve encore cette phrase déformée en « Un quart d’heure avant sa mort, il était encore en vie »… Mais bon, reconnaissons que ce ne sont pas vraiment des pléonasmes mais plutôt des doubles-affirmations, des redondances, des répétitions d’évidences…bref, comme on veut ! Cdlt. Dd.

    Répondre
    • le 10 décembre 2017

      Bonjour Denis,

      Tout d’abord, je tiens à vous remercier de votre intérêt pour les articles de Location-Francophone.

      Effectivement, il existe sûrement bien plus de pléonasmes, qu’ils soient d’une autre époque ou utilisés dans d’autres « modes » de langage. Merci pour cet extrait. Plus récemment, on pourrait prendre comme exemple le cas de notre regretté Johnny Hallyday qui avait dit lors du Rallye Dakar 2002 « Tu te rends compte, si on n’avait pas perdu une heure et quart ? On serait là depuis une heure et quart ! ».

      Merci encore pour ces éléments 🙂

      Cordialement,

      Julien de Location-Francophone

      Répondre
  • Géraldine
    le 12 mars 2018

    « Incessamment sous peu » est le pléonasme que j’ai le plus souvent entendu .A
    ce propos je vous conseille de visiter le site internet de Sophie Viguier – Correctrice.

    Bonne journée!

    Répondre
    • Julien de Location-Francophone
      le 12 mars 2018

      Tout d’abord, je tiens à vous remercier de votre intérêt pour les articles de Location-Francophone.

      Effectivement, on entend souvent le pléonasme « Incessamment sous peu » alors qu’on devrait dire « incessamment » ou bien « sous peu ». En effet, « incessamment » veut dire « sous peu » donc cette expression revient à dire deux fois le même mot à la suite !

      Je vous souhaite également une bonne journée !

      A très bientôt,

      Julien de Location-Francophone.

      Répondre
  • Le pauvre du fils
    le 15 mars 2018

    Je monte en haut.
    Je descends en bas.
    Elle est marante la langue française.
    Bonne journée à toutes et à tous.

    Répondre
    • Julien de Location-Francophone
      le 15 mars 2018

      Bonjour,

      Effectivement, la langue française est pleine de surprises. On n’utilisera donc pas l’expression « monter en haut », car dans le verbe « monter », la notion d’aller en hauteur est déjà présente. Ainsi, le complément n’est pas utile et ne fait qu’alourdir le texte. Même chose pour l’expression « descendre en bas ».

      Bonne journée à vous également.

      Cordialement,

      Julien de Location-Francophone

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.