Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Le français au collège : la seconde langue la plus étudiée en Europe

Publié le 1 mars 2017 par Julien de Location-Francophone

C’est un fait, l’étude entreprise par l’Office de statistique Eurostat confirme que le français au collège occupe la seconde place dans la liste des langues les plus étudiées. Bien que se trouvant très loin derrière la langue anglaise, la langue de Molière occupe néanmoins une place confortable. C’est loin devant l’allemand et l’espagnol que la langue française trône en 2015.

Le français au collège, la seconde langue la plus étudiée en Europe

Le français au collège, la seconde langue la plus étudiée en Europe

Le français au collège : les francophones augmentent

En effet, le français peut se vanter depuis 2015 de faire de plus en plus d’adeptes. Aux 275 millions de francophones, éparpillés dans le monde, s’ajoutent les élèves de l’enseignement secondaire et du premier cycle. Notons que l’on compte près de 17 millions d’enfants apprenant une langue étrangère au sein de l’Union européenne. Sur ces 17 millions, moins de 34 % apprennent le français au collège.

En Belgique et en Irlande, le français au collège occupe la première place. Ce dernier s’octroie néanmoins la seconde place « au premier cycle de l’enseignement secondaire dans neuf États membres », selon l’étude sortie par Eurostat le 23 février 2017. Chypre, le Portugal et les Pays-Bas en font partie.

Symboles de la France

Symboles de la France

Cette hausse intéressante de l’enseignement du français au collège n’arrive cependant pas encore à égaler l’anglais, enseigné à presque 17 millions de collégiens européens. La langue française peut néanmoins se vanter de se retrouver très loin devant l’allemand, étudié par près de 23 % d’élèves, et l’espagnol qui ne séduit que 13 % des collégiens.

Les collégiens en difficulté en anglais

Mais l’enseignement du français au collège ne présente pas que des avantages. Car si les collégiens européens se plaisent à apprendre la langue française, ils arrivent péniblement à maîtriser la langue de Shakespeare. La médiocrité des collégiens européens en langues étrangères a été signalée par l’étude entreprise par Education First en 2016. Sur 72 pays testés, la France occupe la 29e place dans la maîtrise de l’anglais dans les écoles.

L'Assemblée nationale aux couleurs de la France

L’Assemblée nationale aux couleurs de la France

Cette dégradation a poussé l’Éducation Nationale à instaurer l’enseignement obligatoire d’une langue étrangère au CP, et ce, depuis la rentrée 2016 en France. Une seconde langue vivante sera ensuite imposée aux collégiens à partir de la 5e.

6 commentaires sur “Le français au collège : la seconde langue la plus étudiée en Europe

  • Maria Luisa Lopez
    le 6 avril 2017

    Je viens de découvrir votre blog.

    Répondre
    • Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre magazine numérique  Prenez le temps de parcourir nos différentes rubriques et articles ! Nous restons à votre disposition et vous souhaitons une bonne découverte !

      A bientôt,

      Julien de Location-Francophone

      Répondre
  • Arthur
    le 16 mai 2018

    On lit pourtant très souvent que ce sont les Européens des pays de l’ancien bloc communiste qui freinent la progression du français et son utilisation par exemple dans le cadre des institutions européennes. Nos concitoyens d’Europe centrale et orientale trouveraient évidemment plus d’intérêt à l’anglais et en deuxième lieu à l’allemand. Cela s’explique aisément par l’histoire et la géographie. Quant aux Espagnols, ils sont persuadés que le français ne représente rien du tout à l’échelle mondiale comparativement à leur langue – qui en Europe est à peine plus parlé que le polonais. Tant mieux, si le français se porte bien, mais on est toujours un peu surpris de l’apprendre. Car même aux Pays-Bas, où l’effort gouvernemental en faveur du français a été annoncé en fanfare, les effets de la progression du français me semblent encore assez timides.

    Répondre
    • Julien de Location-Francophone
      le 16 mai 2018

      Effectivement, il est parfois difficile de croire que le français se porte bien en Europe ! Cependant, lorsque l’on y regarde de plus près et que l’on suit l’actualité de la Francophonie chaque jour, on remarque que beaucoup d’initiatives sont mises en place pour intéresser les jeunes étudiants au français. On trouve également localement de nombreuses associations et personnes qui chaque jour font leur possible pour promouvoir la langue française.

      Répondre
  • Stefania
    le 13 mars 2019

    En Italie c’est l’espagnol qui séduit de plus en plus les élèves. Les enseignants de français sont découragés par les Proviseurs qui sont en faveur des enseignants d’espagnol. On passe à la radio beaucoup de chansons latino-américaines et des séries télévisés espagnoles qui ont beaucoup de jeune public. Nous,les enseignants de français,sommes préoccupés pour ça mais qu’est-ce qu’on peut faire?

    Répondre
    • Julien de Location-Francophone
      le 14 mars 2019

      Effectivement, c’est un problème dont je n’avais pas connaissance. Je pense que le mieux est d’alerter l’Organisation internationale de la Francophonie, les instituts français et les alliances françaises en Italie, mais également pourquoi pas l’ambassade française en Italie afin qu’ils réagissent et proposent des solutions. Je pense qu’il faut rendre visible ce problème afin de bénéficier de plus de moyens pour faire vivre la langue française en Italie. En tous cas, je vous félicite et vous encourage dans ce combat !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.