Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

La langue française à Madagascar : histoire et état des lieux !

Publié le 27 avril 2020 par Julien de Location-Francophone

Madagascar est un pays réputé pour sa faune exceptionnelle. Celle-ci est mise en valeur dans les documentaires et même dans un dessin animé éponyme. Mais savez-vous qu’en plus de cela, le pays est une bonne destination de vacances francophone ? Découvrez à travers ces quelques lignes quelle est vraiment la place de la langue française à Madagascar.

La langue française à Madagascar

La langue française à Madagascar

L’histoire du français sur la Grande île

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Madagascar, la plus grande île de l’Océan Indien, a été sous la domination de la France jusqu’en 1960, année de l’indépendance du pays. Bien qu’elle ne soit plus une colonie française, l’île, voisine de La Réunion, a quand même su tirer profit de cette période « coloniale » pour apprendre et adopter… la langue française.

Comme dans d’autres pays d’Afrique qui parlent français, dont le Cameroun ou la Côte d’Ivoire, le français est en effet devenu une langue officielle à Madagascar. Tout a commencé dès le début de la colonisation du pays en 1895. A l’époque, le Général Gallieni avait décrété que l’enseignement dans les écoles devait se faire obligatoirement en français. Puis, le pays a intégré l’Organisation Internationale de la Francophonie en 1989, après une brève expérience de sept ans (entre 1970 et 1977). Depuis, la langue française à Madagascar est ainsi considérée comme une langue vivante. Elle est également une langue ultra-dominante malgré la suprématie de la langue nationale, le malgache.

Immersion dans une classe à Madagascar

Immersion dans une classe à Madagascar

L’importance de la langue française à Madagascar

La langue maternelle n’étant presque pas utilisée à l’échelle internationale, c’est donc le français qui prend le rôle de langue d’échange entre Madagascar et les pays étrangers, et surtout avec les pays francophones du monde. C’est justement grâce à ce statut de langue internationale que la langue de Molière a pris de l’importance au pays. On la retrouver dans de nombreux domaines, que ce soit au niveau du gouvernement, des médias, du commerce…

La langue française à Madagascar, c’est aussi la langue des affaires, de l’enseignement et de l’administration. Cela, malgré le fait que 20% seulement des 26 millions de malgaches la parlent et la maîtrisent. Même si l’anglais commence à prendre de plus en plus de terrain au pays des lémuriens, le français est et restera omniprésent pour plusieurs années encore, ce qui n’est pas pour déplaire à la jeune population de Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

  • Catégories

  • Rechercher avançée