Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

La Guadeloupe, un archipel paradisiaque français

Publié le 23 septembre 2014 par Julien de Location-Francophone

L’archipel guadeloupéen est composé de la Guadeloupe où l’on pourra découvrir deux îles principales qui sont séparées par un chenal étroit avec la Grande-Terre, au sol calcaire et sans grand relief, mais aussi Basse-Terre qui a un relief montagneux et où se dresse le volcan de la Soufrière qui culmine à 1467 m.

Guadeloupe : un archipel français

A proximité se trouvent de charmantes petites îles que sont la Désirade, les Saintes, mais aussi la grande île de Marie-Galante et pour finir, à 200 km au nord les îles de Saint Martin et Saint- Barthélémy. Département Français d’Outre mer depuis mars 1946, la Guadeloupe et ses dépendances comptent une superficie totale de 1780 km² pour environ 458 000 habitants.

Celle-ci connait un climat tropical toute l’année de par sa proximité de l’équateur. Les températures varient de 20 à 28 degrés la nuit et de 28 à 34 degrés le jour. On peut noter une saison sèche du mois de janvier à juin mais aussi une saison humide du mois de juillet à décembre. Il vous faudra seulement 8 heures au départ de Paris pour pouvoir  profiter de ces jolis paysages et de ces plages de sable blanc.

Une multitude d’activités pour un séjour riche en émotions

Quoi de mieux pour profiter de la beauté des paysages guadeloupéens que d’effectuer une croisière à bord d’un voilier ? Sur place, vous ne manquerez pas de trouver des offres adaptées à tous les budgets.

A Basse-Terre, vous pourrez vous adonner à la randonnée, car celle-ci regorge de chemins balisés, ainsi vous pourrez vous balader au cœur d’une forêt tropicale, découvrir de magnifiques chutes d’eau qui vous inviteront à la baignade, mais aussi pour les plus aventureux, partir à la rencontre du volcan de la Soufrière.

Les plaisirs aquatiques seront de la partie, avec de magnifiques spots de plongée dont regorge l’archipel. Que vous soyez débutants ou confirmés, vous trouverez votre bonheur dans les eaux transparentes de la mer des Caraïbes qui avec une eau à environ 25 degrés et une excellente visibilité, vous permettra d’observer la faune marine très présente.

Besoin de repos ? Vous pourrez vous prélasser sur les nombreuses plages que compte la Guadeloupe. On retiendra les longues plages blanches de Sainte-Anne, mais aussi les plages noires de Trois-Rivières et bien d’autres encore.

Un séjour riche en émotion

Gastronomie au Guadeloupe

Pour les plus gourmands d’entre vous, serez charmés par la cuisine créole, une cuisine relevée aux épices, copieuse et savoureuse.

Une cuisine métissée reflète l’histoire de l’archipel avec diverses influences. On citera, par exemple, le piment, le manioc ainsi que les viandes boucanées des indiens caraïbes. Les ignames et patates douces viennent des esclaves venus d’Afrique, le blaff des Hollandais, le colombo des indiens. On trouve aussi différentes techniques culinaires apportées par les colons européens.

Vous pourrez y déguster des plats emblématiques de l’archipel comme la fricassée de lambi, le bébélé, tripes aux bananes vertes ; le matété, paella agrémentée de crabe de terre ; le féroce d’avocats, mais aussi du ragoût de chatrous ainsi que les fameuses langoustes gratinées sans oublier le ti punch pour faire passer tout ça ! Alors à vos fourchettes et faites vous plaisir !

Pour finir, on pourra dire que la Guadeloupe surnommée Karukera qui signifie l’île aux belles eaux vous fera passer des moments inoubliables. Son étonnante diversité ainsi que l’hospitalité des guadeloupéens ne feront que vous donner envie de revenir. Alors, envie de découvrir des paysages de cartes postales et de vous baigner dans des eaux à 28 ° toute l’année ? Vous êtes au bon endroit.

2 commentaires sur “La Guadeloupe, un archipel paradisiaque français

  • ham
    le 26 septembre 2014

    Depuis quelque temps, la Guadeloupe devient moins paradisiaque… En 2014, il ne faut pas avoir peur d’être touché par la dengue ou le chikungunia, encore 1000 cas par semaine d’être agressé une certaine jeunesse désoeuvrée, subir un tremblement de terre, 135 en aout 2014, trouver une plage paradisiaque envahie par les sargasse, algue qui dégage hydrosulfureux en séchant, sans oublier les inévitables coupures d’eau et d’électricité, Véolia et les instances locales n’ont pas entretenu le réseau depuis 1991, une situation inqualifiable qui met en évidence l’incompétence des dirigeants locaux. N’oublions pas la qualité de l’air qui se dégrade…
    Un drôle de paradis !!!

    Répondre
    • le 29 septembre 2014

      Merci pour votre commentaire ! Il est toujours intéressant de connaître l’envers du décor, mais je pense que pour un touriste venant d’ailleurs, la Guadeloupe reste un magnifique endroit qui laisse de très bons souvenirs. Pour un résident vivant à l’année, la vision est sûrement différente car le touriste, lui, ne prendra que les bons cotés et nous parlons des attraits touristiques et naturels de ce coin de France afin de donner envie aux gens de le visiter.
      Il ne faut pas oublier que la métropole a aussi ses aspects noirs et moins reluisants : algues vertes en Bretagne, coquillages pollués sur le bassin d’Arcachon, surpopulation estivale sur la côte méditerranéenne et pollution dues à des installations ne répondant pas à l’afflux touristique des mois de juillet et août. Délinquance à Marseille et dans les grandes villes de la Côte d’Azur. Tout cela existe, mais ne doit pas nous faire oublier les sites magnifiques qui contribuent à la richesse nationale par le nombre de touristes qu’ils attirent. Sans oublier l’envers du décor, il faut néanmoins chercher à faire connaître les beautés naturelles de notre pays.
      Encore merci pour votre commentaire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.