Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Connaissez-vous ces vieilles expressions françaises utilisées au quotidien ?

Publié le 8 août 2020 par Julien de Location-Francophone

La langue française est très riche aussi bien en mots qu’en expressions. Pour ces dernières, il y a celles qui sont nouvelles et celles qui datent depuis des lustres et qui sont aujourd’hui obsolètes. Il existe aussi des expressions qui ont été déjà utilisées par nos ancètres autrefois, mais qui sont toujours d’actualité. Tour d’horizon sur ces vielles expressions françaises qui restent toujours courantes en 2020.

Découvrez quelques vieilles expressions françaises qui vous feront remonter le temps

Découvrez quelques vieilles expressions françaises qui vous feront remonter le temps

 « A cœur vaillant, rien d’impossible »

C’est toujours encourageant d’entendre cet adage célèbre, qui a été lancé au Moyen Age par un illustre personnage français, Jacques Cœur. Ce dernier, qui était argentier du roi Charles VII, en a même fait sa devise après avoir vécu quelques péripéties dans sa vie. Inscrite sur la façade de son hôtel à Bourges, cette vielle expression française revient souvent sur nos lèvres au quotidien pour parler du courage.

« Faire les 400 coups »

Cette expression date de 1621, à l’époque où Louis XIII lançait une guerre contre les protestants. Il ordonnait à ses soldats de tirer successivement quatre cents coups de canon contre la ville de Montauban pour faire peur aux habitants. Mais ces derniers n’auraient pas du tout été intimidés et ils étaient au contraire en train de festoyer. C’est de cette attitude des montalbanais qu’est née l’expression « faire les 400 coups » que l’on utilise encore aujourd’hui et qui signifie donc « vivre contre la morale et les convenances ».

« Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué »

Ceux qui connaissent les fables de la Fontaine savent bien que cette vieille expression française est la morale de la fable L’Ours et les deux compagnons. Pour rappel, cette fameuse fable raconte l’histoire de deux hommes qui voulaient se faire de l’argent et promettaient à un tavernier de lui offrir la peau d’un ours qui terrorisait la ville contre l’effacement de leurs dettes. Mais l’histoire dit que c’est l’ours qui en sort vainqueur au grand dam des deux compagnons qui avaient eu tort de crier victoire avant même d’avoir gagné. D’où le sens de l’expression « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, qui s’utilise encore aujourd’hui pour calmer l’arrogance de certains.

« Compter pour des prunes » parmi les vieilles expressions françaises encore utilisées

Les prunes sont à première vue des petits fruits délicieux, mais ils inspirent pourtant quelque chose qui ne vaut rien, du moins d’après cette expression assez courante. En effet, l’expression « Compter pour des prunes » qui remonte à l’époque des croisades au 12è siècle signifie faire quelque chose pour rien ou encore faire beaucoup d’efforts inutilement. Cela viendrait du fait que les soldats, à défaut de ramener la victoire au roi, rapportaient des prunes à ce dernier pour essayer de se faire pardonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.