Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Trois conseils pour bien choisir sa famille d’accueil

Publié le 8 septembre 2014 par Julien de Location-Francophone

Depuis bien longtemps, la notion de famille d’accueil existe en Europe. Avant, le concept était surtout présent dans le cadre social avec l’existence des enfants qui, pour une raison ou pour une autre, ne pouvaient pas vivre avec leurs parents biologiques.

Choisir une famille d'accueil

Choisir une famille d’accueil

Les familles d’accueil jouent ainsi le rôle d’une seconde famille ou d’une nouvelle famille pour l’enfant ou le jeune et l’aident à se remettre dans une situation sociale adéquate à son développement physique et psychique pour lui garantir un avenir prometteur.

Aujourd’hui, la notion de famille d’accueil a bien évolué et se trouve dans le monde du tourisme. Cela est devenu une autre façon de séjourner et de voyager pour les jeunes et les enfants mineurs.

La famille reçoit un enfant, surtout pendant la période des vacances scolaires, dans l’objectif de faire vivre à l’enfant une nouvelle vie avec une immersion dans une langue et une culture étrangère.

Certaines familles utilisent aussi le concept pour atténuer un peu les frais du séjour d’un enfant à l’étranger. Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir une bonne famille d’accueil. Comment alors procéder à la sélection d’une bonne famille pour votre enfant.

Les familles d’accueil social

Concernant les familles d’accueil social, le concept concerne surtout les enfants ayant des difficultés à s’en sortir dans la vie pour une quelconque raison.

Ni l’enfant, ni les parents n’ont vraiment le choix sur les familles d’accueil qui vont le recevoir.

C’est par contre la loi et les diverses autorités compétentes de l’Etat qui exigent certaines conditions et un niveau de vie stable matériellement et moralement pour les personnes voulant devenir une famille d’accueil  avant de lui octroyer la permission d’héberger un enfant à long terme ou sur une période bien déterminée.

Par contre, sur le plan touristique, le choix d’une famille d’accueil dépend entièrement des parents ou du jeune lui même. Ici, il faut faire le nécessaire pour que le séjour ne tourne pas en une vraie mauvaise expérience pour l’enfant ou le jeune.

1 – Bien connaître sa future famille d’accueil

Un des points essentiels pour qu’un séjour en famille d’accueil réussisse est le fait de bien connaître la nouvelle famille. Cela nécessite du temps avant toute prise de décision.  Il ne faut pas se limiter avec les questions qu’on se pose, c’est la meilleure façon d’avoir le maximum  de renseignements.

Il ne faut pas non plus se contenter de parler seulement avec les parents de la nouvelle famille, mais aussi avec tous les autres membres de la famille s’il y en a. Ce serait même bien de consacrer un moment pour se mettre en contact direct avant le grand départ si la situation géographique des deux pays le permet.

2 – Avoir une base linguistique sur la langue de la famille d’accueil

Le langage est la principale source de communication. Pour élaborer une relation avec des étrangers, il faut s’engager surtout à échanger quelques mots. Ce qui fait qu’établir une relation entre deux individus qui ne parlent pas la même langue s’avère un peu difficile.

De même, avec le concept de famille d’accueil, il est important de savoir parler la langue du nouveau pays pour qu’il y ait une entente préétablie entre les deux parties. Même pour les séjours linguistiques, avoir les notions de base de la nouvelle langue est essentiel pour passer un bon séjour.

Séjour chez une famille d'accueil

Séjour chez une famille d’accueil

3 – Savoir ce que la famille d’accueil peut fournir aux attentes de l’enfant ou du jeune

Avant toute prise de décision, il est primordial de connaître à l’avance l’attente de l’enfant de la part de sa nouvelle famille. Il est vrai qu’envoyer un enfant dans une famille d’accueil a comme principal objectif de faire vivre à l’enfant une nouvelle expérience.

Pourtant, il ne s’agit pas non plus de lui faire subir un changement brusque dans son quotidien qui peut lui causer des problèmes et des troubles au niveau de son développement psychique. Par contre, trouver une famille d’accueil qui réponde à ses attentes lui doublera la motivation de passer le plus de temps possible avec cette nouvelle famille et enrichira encore en expérience.

Une famille d’accueil est la seconde résidence d’un enfant en difficulté sociale ou non. Sur le plan touristique, le choix d’une famille d’accueil doit se faire prudemment pour que l’évènement apporte quelque chose de positif à l’enfant.

Pour cela, il ne faut surtout pas minimiser les informations concernant la nouvelle famille, les attentes de l’enfant envers chaque membre de la famille ainsi que la question linguistique qui garantit l’entente au premier contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.