Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Les étudiants anglophones au Québec plébiscitent les établissements francophones

Publié le 2 août 2017 par Julien de Location-Francophone

L’Office québécois de la langue française a récemment dévoilé son rapport concernant la proportion des jeunes québécois anglophones. Le rapport confirme que les étudiants anglophones au Québec privilégient de plus en plus les universités francophones. Une belle surprise pour la communauté francophone qui vient de clôturer les 8e Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Les étudiants anglophones au Québec s’intéressent au français

Les étudiants anglophones au Québec s’intéressent au français

Les étudiants anglophones au Québec s’intéressent au français

La langue française semble effectivement commencer à séduire un nombre croissant de jeunes diplômés anglophones au Québec. En 2014, les étudiants anglophones au Québec s’intéressant aux établissements francophones ont augmenté de 9,5 %, soit 3,6 % de plus qu’en 2002.

En trente ans, le nombre a littéralement doublé ! Le rapport mentionne que 14,5 % des étudiants fréquentant les couloirs des universités francophones sont des étudiants anglophones.

Etudiants anglophones au Québec

Etudiants anglophones au Québec

Cette hausse se fait également sentir au niveau des inscriptions. L’OQLF a en effet précisé dans son rapport que 300 000 étudiants anglophones au Québec se sont inscrits dans les établissements canadiens, contre 210 000 en 1986. Une croissance certainement due à la récente hausse de la demande de travailleurs francophones au Canada.

De nouveaux étudiants s’intéressent aux universités francophones

Toujours selon le rapport de l’OQLF, les établissements francophones québécois ne sont pas uniquement la cible des étudiants anglophones au Québec. Certes,  le nombre de jeunes anglophones inscrits est en hausse constante. Le nombre de nouveaux étudiants, ayant une langue maternelle autre que l’anglais et le français, semble également en hausse.

Drapeau du quebec et du canada

Drapeau du Québec et du Canada

Le rapport confirme que le nombre d’étudiants étrangers a plus que doublé avec un pourcentage de 15,8 % en 2014 contre 6,4 % en 1986. Un bel avenir se dessine pour la langue de Molière, mais aussi pour les enseignants de français au Canada qui sont de plus en plus sollicités. Seul le nombre d’étudiants français inscrits dans les universités francophones québécoises a légèrement diminué.