Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Cinq astuces pour se faire plein d’amis ou créer une petite association francophone lors d’un voyage à l’étranger

Publié le 9 août 2014 par Julien de Location-Francophone

Parfois le souci de la réalisation d’un voyage ou d’une expatriation dans un pays étranger occupe les pensées du futur voyageur mais celui-ci s’efface plus facilement une fois arrivé dans le pays de destination. Cependant, un autre tracas, qui se montre plus persistant, dans la majorité des cas, est le fait de ne pas savoir s’adapter à sa nouvelle vie.

Plein d'amis avec l' Association francophone

Plein d’amis avec l’ Association francophone

Comment surmonter la solitude ? Comment se faire des amis pour ne pas se sentir seul dans ce nouveau monde ? Toutes sortes de questions se posent avec un infime pourcentage de réponses positives au premier abord.

Effectivement, il n’est pas toujours facile de lier quelques connaissances ou d’aborder une discussion lorsqu’on est tout nouveau dans un pays lointain. Cependant, le problème n’est pas non plus insurmontable, et voici cinq trucs pour se faire plein d’amis pendant un voyage ou une expatriation dans un pays, si nous prenons le cas des pays francophones.

1 : Bien choisir le quartier de résidence  

A l’intérieur d’un même pays ou d’une même ville, il existe effectivement des quartiers ou une partie de ceux-ci qui facilitent le contact avec les locaux plus que d’autres. Dans certaines zones,  les gens communiquent  plus facilement grâce à l’existence des lieux publics d’utilisation commune par exemple.

Si vous avez le choix, le mieux est de choisir ces quartiers,  vous aurez sûrement un sujet de discussion à aborder avec les riverains lors de votre quotidien car vous aurez désormais un intérêt commun avec eux.

2 : Avoir une petite compétence linguistique

Le premier blocage de la communication entre deux nationalités différentes porte toujours sur le problème du langage. Il est plus difficile pour un voyageur qui ne parle pas le français de se faire des amis dans un pays francophone.

Il est ainsi important d’avoir une petite base de vocabulaire courant de la région de destination pour pouvoir au moins entamer une conversation avec les autres.

3 : Rejoindre une association francophone existante

Dans la plupart des principales destinations touristiques au monde, les voyageurs francophones ont un petit plus par rapport aux autres nationalités grâce à l’existence d’association francophone que l’on peut trouver un peu partout dans chaque pays du globe.

La majorité de ces associations ont comme principale volonté de veiller à ce que chaque nouveau voyageur francophone ne se sente pas seul, en offrant ainsi leur aide pour que chaque voyageur trouve sa place dans la nouvelle société.

4 : Bien choisir le type d’hébergement  durant le séjour

Devant l’embarras du choix sur les types d’hébergement passager ou non qui se présente surtout dans les pays développés, le voyageur aura la possibilité de choisir un logement qui lui facilitera les relations avec les autres que ce soit les étrangers solitaires ou bien les habitants.

Le voyageur peut par exemple opter pour les chambres d’hôtes ou une famille d’accueil si la durée de son séjour le permet. Ce type de logement assure un séjour convivial chez un habitant où la communication et l’échange seront bien sûr au menu du quotidien. Les diverses sortes d’association francophone ne manqueront pas de vous guider dans les démarches à suivre.

5 : Fréquenter les centres touristiques les plus animés de la région

Amitié : Association francophone

Amitié : Association francophone

Si le quartier ou l’hébergement de votre résidence ne vous facilitent pas la communication, il ne faut pas se décourager, il y aura sûrement d’autres solutions pour se faire beaucoup d’amis lors d’un séjour à l’étranger.

Pourquoi ne pas fréquenter par exemple les divers centres d’intérêts touristiques qui suscitent la communication entre les participants ou les visiteurs. Vous pouvez ainsi profiter de cette situation pour élargir la communication et vous faire des amis.

Il y a plusieurs moyens qui facilitent la communication avec les autres dans un pays étrangers. Tout conseil est bon à prendre mais la réussite dépend aussi de la propre personnalité du voyageur. Si ce dernier est plus sociable de nature et éprouve une facilité naturelle à entamer une conversation, le problème de se faire des amis ne sera sûrement pas un blocage pour lui.

Dans le cas contraire, il faut un peu de courage car qui « ne risque rien n’a rien ». N’hésitez pas aussi de montrer des signes de sympathie comme le sourire tout au long de votre quotidien, cela incitera bien sûr les autres à entamer une conversation dans le cas où vous n’osez pas le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.