Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Découvrez quelques étonnantes anecdotes sur la langue française

Publié le 6 décembre 2017 par Julien de Location-Francophone

Comme toutes les langues, la langue française comprend aussi ses propres anecdotes. De la sortie du premier livre écrit en français jusqu’au plus long palindrome, la langue de Molière ne cesse de nous surprendre. Découvrez dans cet article quelques anecdotes sur la langue française.

Quelques anecdotes sur la langue française

Quelques anecdotes sur la langue française

Des mots uniques qui ne riment avec aucun un autre parmi les anecdotes sur la langue française

Lorsque l’on évoque les anecdotes sur la langue française, on pense immédiatement aux mots uniques en leur genre. Ils sont nombreux et ne riment avec aucun autre nom commun. Parmi ces mots dits « unique » de la langue française, nous retrouvons certains chiffres, comme « quinze » ou « quatorze », et des mots tels que « simple », « belge », meurtre » ou « triomphe ».

Le palindrome et le lipogramme en  « e » les plus longs de la langue française

Le verbe « ressasser » trouve aussi sa place parmi les anecdotes de la langue française. Considéré comme le plus long palindrome du français, le mot « ressasser » se lit dans les deux sens. Dans la catégorie des plus longs lipogrammes, on retrouve le mot « institutionnalisation ». Celui-ci est l’unique mot qui ne comprend pas la lettre « e ». À noter qu’un ouvrage de 300 pages, écrit en 1969 par Georges Perec, ne comporte aucun « e » et porte le nom de « La Disparition ».

Les mots masculins se terminant par « ette »

Les francophones sont souvent confrontés à ses mots se terminant par « ette » et qui sont pourtant du genre masculin. C’est le cas du mot « squelette », « quartette » (ensemble de 4 chanteurs) ou encore « casse-noisette ».

Particularité de la langue française

Particularité de la langue française

Des mots qui changent de genre au pluriel

Dans les anecdotes sur la langue française, on retrouve également plusieurs mots qui changent de genre au pluriel. Dans le français académique, trois mots passent du masculin au féminin une fois mis au pluriel. Ces mots ne sont autres que « amour », « orgue » et « délice ».

Un document en français datant de 842

« Les serments de Strasbourg » est considéré comme le premier texte écrit en Français. Celui-ci date du 14 février 842 et représente l’alliance militaire entre Louis le Germanique et Charles le Chauve.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.