Réinitialiser votre mot de passe

Vos résultats de recherche

Culture française : connaissez-vous les accents régionaux français ?

Publié le 12 octobre 2019 par Julien de Location-Francophone

Étudiants ou voyageurs, lorsque l’on s’installe ou visite un pays comme la France, il est important de s’imprégner un peu de sa culture. Vous faire une idée des accents régionaux français vous permettra, par exemple, de vite reconnaître d’où vient votre hôte. Vos échanges seront ainsi plus chaleureux et conviviaux. Découvrez-en davantage sur l’accent français dans ses différentes régions à travers cet article.

Découvrez quelques accents régionaux français

Découvrez quelques accents régionaux français

Les principaux accents régionaux français 

Chaque région de France possède effectivement son propre accent provenant d’anciennes langues. La prononciation n’est pas la même partout dans le pays. On distingue néanmoins 4 accents régionaux français qui se distinguent du lot.

L’accent parisien

L’accent parisien était très célèbre dans le courant des années 30-40. Ce dernier a été longtemps choisi comme modèle. Il n’est donc guère étonnant si l’on utilise encore de nombreuses expressions parisiennes de nos jours. Notons que Paris était, dans ce temps, capitale de l’Île-de-France, lieu de résidence des grands monarques français. Avec son accent aux aspects phonétiques particuliers, l’accent parisien est le moins reconnaissable.

L’accent du nord

À la différence des autres accents régionaux français, l’accent du nord a subi une forte influence des langues d’oïl. Ce dernier rassemble de nombreux dialectes, dont le picard, le champenois, le normand et le wallon. Les voyelles orales sont généralement nasalisées. Attention néanmoins, car les Nordistes n’ont pas tous l’accent. Vous pourrez entendre certaines personnes parler le Ch’ti.

Drapeau de la France

Drapeau de la France

L’accent du Sud

On l’appelle également « accent du Midi ». L’accent du Sud est fortement influencé par les langues d’oc incluant le provençal (niçois, marseillais…). L’accent prononcé des habitants du Sud-Ouest est également marqué par l’influence de la langue occitane. Notons que cette dernière se distingue par ses « e » muets.

L’accent lyonnais

Parmi les nombreuses variantes de la langue de Molière, on retrouve l’accent lyonnais que l’on reconnait à sa prononciation très fermée des voyelles. Influencé par le franco-provencal, cet accent se distingue aussi par les consonnes que l’on ne prononce pas dans les noms propres.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.